Un spécialiste de proximité pour votre menuiserie

Conseils

Une bonne isolation thermique d'une habitation peut réduire considérablement l'impact du prix de l'électricité sur la facture énergétique et permettre de réaliser une économie substantielle de près de 50% par an.
Vous pourrez connaître tous les tarifs EDF et tout autres   enseignements sur votre électricité en contactant l’agence de votre ville ou de votre région que vous trouverez ici.

Cependant, avant d'en arriver là, il convient de bien réfléchir à ce que l'on veut faire et comment le faire.
​​​​​

Sur quoi faut-il porter son attention préalablement à toute décision d'investissement ?

  • Il s'agit de savoir si l'investissement envisagé pour consommer moins d'énergie est destiné à une habitation neuve ou à une habitation ancienne. Si on ne considère que les avantages de la pose de portes et de fenêtres appropriées, il faut rappeler que celle-ci ne va jouer que sur 13 à 15% de la déperdition énergétique et donc sur l'impact du prix de l'électricité. Autrement dit, dans le cas d'une habitation ancienne, il est nécessaire d'envisager la rénovation sur un mode séquentiel en commençant par les parties les plus coûteuses en énergie. Si rien n'a été fait au niveau des combles, il est sûrement préférable de commencer par là, avant de s'attaquer à la pose de nouvelles portes et fenêtres.
  • Une fois décidé de les changer, reste à choisir lesquelles. Une chose est certaine, aucune économie ne sera réalisée si on choisit des structures bas de gamme qui finiront par mal fermer et donc par mal isoler. Une bonne façon d'éviter de se tromper est de choisir des matériaux correctement étiquetés avec l'étiquette énergie menuiserie. Cette étiquette détermine le bilan énergétique du produit étiqueté en fonction de la zone climatique et du confort d'été recherché. Elle donne aussi des indications sur la transmission lumineuse et donc aussi sur l'utilisation plus ou moins nécessaire de l'éclairage. Suivant le poids du prix de l'électricité dans la facture énergétique, il s'agit là d'un point qui ne peut pas être négligé.

La pose de fenêtres et de portes est aussi importante que leur choix

  • Des portes et des fenêtres mal installées ne feront faire aucune économie énergétique. Rappelons que leur poids dans les déperditions thermiques d'un bâtiment non isolé n'est que de l'ordre de 13%, voire même moins. Une mauvaise pose risque, ainsi, de réduire à presque rien le gain attendu sur le plan conservation de l'énergie.
  • Une norme professionnelle dédiée spécialement à l'installation des portes et des fenêtres a été édictée. Il s'agit de la norme DTU 36-5. Cette norme définit précisément les modalités d'une pose correcte de portes et de fenêtres. Elle tient compte des différents types de pose : en applique intérieure, en tunnel, en applique extérieure, ou en rénovation. Elle rappelle les précautions à prendre au moment de l'installation du chantier. Elle indique les spécificités à respecter propres aux bavettes, au fixations et au calfeutrement. Pour ce qui est, par exemple, des bavettes, elle définit pas moins de 9 règles à suivre pour que celles-ci soient correctement posées.

Un calcul budgétaire à faire

On ne saurait trop conseiller de prendre le temps de calculer et de simuler le coût des différentes options possibles avant toute décision d'investissement. Le temps qui semble perdu pendant cette phase est du temps gagné au moment de la pose et l'assurance de réaliser une économie réelle. N’hésitez pas à choisir le fournisseur qui vous conviendra au mieux, selon votre consommation d’énergie. Cet article compare les différents contrats d'électricité. Il pourra vous aider à choisir l’offre qui vous correspond.